Le Cri d’alarme d’un menchevik battu


commentaire sur le livre
La Terreur Rouge en Russie (1918-1924) de Sergueï Melgounov

Éditions des Syrtes, Paris, 2004 – 361 pages

Toute tentative d’approfondir un sujet donné se doit de se fonder sur la consultation d’une liste de sources contradictoires et ne peut reposer que sur une seule voix, aussi crédible soit-elle. A ce titre, le témoignage de Melgunov n’échappe pas à la règle de l’observation d’une relative méfiance à garder vis-à-vis des affirmations d’un acteur impliqué dans une lutte politique.

Cependant, cette réédition récente de la traduction d’un texte écrit à chaud présente un vif intérêt pour un lecteur français contemporain peu enclin à se représenter la violence des faits qui ont secoué l’Est de l’Europe, dans la zone de l’ancien empire tsariste reconquise par les bolcheviks russes, au moment où l’ouest de l’Europe se sentait en paix, dans ce qui fut appelé ultérieurement « l’Entre deux Guerres ».

Sergueï Melgounov
(source : By Unknown photographer [Public domain, Public domain or Public domain], via Wikimedia Commons)

Le tableau dépeint est saisissant, souvent à peine croyable et soutenable tant le caractère jouissif, méthodique et inconséquent de la violence politique organisée est brossé avec crudité. Certes, ce livre était un cri d’alarme lancé à l’Occident et ce cri d’alarme fut publié alors même que l’Occident commençait à donner des gages à la diplomatie soviétique en l’invitant à la table des négociations pour signer les Accords de Locarno le 16 octobre 1925.

Victimes de la Terreur Rouge à Yevpatorya en janvier 1918
(source : See page for author [Public domain], via Wikimedia Commons)

Alors, il s’agit bien d’un document fort intéressant pour le passionné d’Histoire du XXème siècle qui veut croire que l’Histoire humaine ne fut pas ponctuée que d’actes légaux.

L’article en Russe de Wikipedia sur Felix Dzerzhinski contient d’autres images d’archive que je n’ai pas ajoutées ici.

couverture : victimes de la Terreur Rouge enterrées par des militaires de la Russie du Sud
source : See page for author [Public domain], via Wikimedia Commons

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s