Les enjeux géostratégiques sur le flanc Sud-Est


commentaire sur le livre
Caucase du Sud, la Nouvelle Guerre Froide, Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie par Gaïdz Minassian
Autrement, coll. Frontières, Paris, janvier 2007

Les décideurs, qu’ils soient élus par des mécanismes de suffrage bien contrôlés ou nommés et mandatés en dehors de toute interaction avec un large groupe d’électeurs, établissent ou entérinent des décisions (plans, projets, institutions) ayant des conséquences larges et indirectes, au sens que développe John Dewey dans sa définition de la notion de “public” (Le Public et ses problèmes), sur la base d’une culture, Sciences Politiques ou Géopolitique, qui est souvent peu connue, si ce n’est partagée ou cautionnée par le grand public.

C’est donc l’intérêt de ce type de livres d’éclairer le lecteur profane, encore non initié sur un sujet donné mais qui s’y intéresserait, par le moyen d’une sorte de vulgarisation politique qui présente dans leurs grandes lignes les éléments et les enjeux à l’œuvre dans chaque domaine, secteur ou fait politique.

Un panneau d’affichage avec l’image de Heydar Aliyev et le pipeline à proximité du terminal de Sangachal, visible à distance (texte : wikipedia)
(source : By Amga (Own work) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0) or GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html)%5D, via Wikimedia Commons)

C’est le mérite du livre de Gaïdz Minassian de proposer une lecture possible des activités stratégiques qui se déroulent dans le Sud Caucase et le rattachent, tel un corridor, aux grands circuits mondiaux d’approvisionnement. L’influence de la Géostratégie n’est pas à négliger dans la formalisation et le “corsetage” de la vision occidentale de la zone, Même si chaque groupe national présente des intérêts et une attitude spécifiques, tous sont pris dans un jeu unique, avec ses contraintes, ses positionnements historiques et c’est ce qui ressort clairement de cet ouvrage qui résume bien, à lui seul, de nombreuses lectures qui pourraient être faites séparément dans des revues de politique étrangère et de stratégies internationales spécialisées.

Une lecture à recommander, donc, pour se familiariser avec la perception d’une zone encore peu visible des parages européens.

Voir aussi du même auteur : Arménie, avant-poste russe au Caucase paru dans la revue Russie NEI Visions n°27 de l’IFRI (2008)

couverture : Les pipelines du Caucase
source : By Thomas Blomberg (Own work) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0) or GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html)%5D, via Wikimedia Commons)

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s