Le Baptême parisien du Trio Bohème


concert La Bohème Romantique samedi 12 octobre 2013, 20 h 30
Église Écossaise de Paris, 17 rue Bayard, 75008 Paris

Ce samedi 12 octobre, en soirée, les responsables de l’Église Écossaise (presbytérienne) de Paris, rue Bayard, se sont pris au jeu, dans le cadre de leur activité de concerts, de faire découvrir au public parisien le Trio Bohème, constitué de la pianiste serbe Jasmina Kulaglich dont les récents enregistrements nous ont ouvert les portes de la slavité méridionale, du violoncelliste ukrainien Igor Kiritchenko dont le parcours avec le Quatuor Anton l’a placé comme grand spécialiste de la musique de chambre russe et enfin du violoniste américain Michael Appleman dont la riche trajectoire internationale transatlantique l’a aussi conduit à des engagements très significatifs.

Le mot “découvrir” est tout à fait relatif ici car, si cette formation délivrait alors sa première apparition sur la scène parisienne, elle n’en était cependant pas à son coup d’essai. L’initiative, du point de vue des organisateurs de la paroisse, était donc prise en toute confiance. Il s’agissait au demeurant d’un rendez-vous des plus attendus pour un ensemble dont on était en droit de beaucoup espérer, étant donné la grande expérience en concert et au disque et le talent remarqué de chacun de ses membres, tous spécialistes avérés de la musique de chambre, notamment slave.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le très dense public de fins connaisseurs qui a rempli l’église ce samedi soir a vraiment été gâté par une performance de très haut niveau, brillante et enthousiasmante. Difficile, en effet, de ne pas vibrer et de ne pas sentir la salle vibrer, lors de certains accents particulièrement poignants de ce programme très cohérent de musique tchèque qui comptait en première partie le Trio n°4 en mi mineur “Dumky” (les Pensées) d’Antonin Dvorak, et en seconde partie le trio en sol mineur op. 15 de Bedrich Smetana suivi de l’Élégie op. 23 de Joseph Suk qui nous était offert.

Statue d’Antonín Dvořák à Prague
(source : By Andrevruas (Máquina fotográfica de colega) [CC BY 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/3.0) or GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html)%5D, via Wikimedia Commons)

Si le trio de Dvorak s’ouvre sur une pensée sombre, inquiète, tendue, une soudaine rupture qui intervient peu après, comme une intuition, nous introduit dans un cycle de sauts d’humeur, de changements, dans une versatilité toujours expressive. Il en résulte une musique vivante, très animée, très mouvante de ton dans un trio aux formes particulières, en six mouvements où les proportions classiques ont été délaissées au profit d’une plus grande liberté au service d’une expressivité toute romantique. Les différentes excitations décrivent une sorte de vie intérieure trépidante, alternativement anxieuse ou réjouie, dont la quête d’épanouissement et d’autonomie est toujours menacée. De ce point de vue, tous les musiciens doivent être solidaires et s’il m’a semblé que la pianiste assumait de haute main, même dans les moments les plus exigeants, la tâche cohésive d’élément liant du groupe, le charisme magnétique du violoncelliste s’est parfaitement bien équilibré et intégré dans l’architecture du trio avec le jeu très précis, très sûr et la grande maturité émotionnelle du violoniste.

Bedrich Smetana entouré de ses amis en 1865, peinture à l’huile de František Dvořák
(source : By František Dvořák (1862-1927) [Public domain], via Wikimedia Commons)

La deuxième partie a fort logiquement complété ce tableau par des pièces incluses dans un style très proche, donnant à ce programme de concert une très agréable cohérence formelle. Le trio de Smetana manifeste en effet les mêmes dispositions d’esprit et les mêmes qualités musicales que celui de Dvorak dans des proportions moins étendues. Quant à l’Élégie de Suk pour finir, certes, de facture plus modeste et usant d’un langage plus simple, elle développe fort joliment un unique sentiment dans un mode d’expression finalement très voisin des deux trios. Si les interprètes ont eu chacun des phrases à ciseler en se détachant de l’ensemble, certains effets de tutti, de masse étaient tout simplement vibrants et merveilleux.

Joseph Suk
(source : See page for author [Public domain], via Wikimedia Commons)

Le trio, au final, m’a donc semblé déjà présenter un remarquable niveau de cohésion et une non moins remarquable solidarité, dans une formation où chaque interprète trouve sa place et prend plaisir à jouer avec ses partenaires et à offrir le maximum au public qui n’a su résister au charme slave rendu avec rigueur et brio par des musiciens impliqués et complices. Un premier rendez-vous avec les salles parisiennes qui a rempli toutes ses promesses. Gageons qu’il s’agit là de l’ouverture d’une longue et mémorable série.

photo de couverture : Antonín Dvořák en 1868
source : By Anoniem (Foto in Anton Dvorak museum) (Programmaboek DGG 1977 Volledige strijkkwartetten) [Public domain], via Wikimedia Commons

26 thoughts on “Le Baptême parisien du Trio Bohème

  1. You’re so cool! I do not suppose I have read through anything like this before.
    So great to discover someone with original thoughts on this subject matter.
    Seriously.. thank you for starting this
    up. This web site is one thing that is needed on the web, someone with a
    bit of originality!

    Liked by 1 person

  2. Hey I know this is off topic but I was wondering
    if you knew of any widgets I could add to
    my blog that automatically tweet my newest twitter
    updates. I’ve been looking for a plug-in like this for quite some time and was hoping maybe you would have some experience with something like this.
    Please let me know if you run into anything. I truly enjoy reading your blog and I look forward to
    your new updates.

    Like

    1. Thank you very much for the support. Sorry for replying so late.
      I can’t recommend you any widget to link your posts on your blog to your Twitter account but it seems to me that some plug-in like this exists since there is a demand for it. Have a careful watch on all what WordPress can offer and you’ll certainly find the tool.

      Like

  3. Hey I am so excited I found your blog page, I
    really found you by mistake, while I was researching on Yahoo for something else,
    Anyhow I am here now and would just like to say thank
    you for a remarkable post and a all round thrilling blog (I also love the theme/design),
    I don’t have time to read it all at the moment but I have book-marked
    it and also added your RSS feeds, so when I have time I will be back to read
    a lot more, Please do keep up the awesome work.

    Like

  4. I’m amazed, I must say. Seldom do I come across a blog that’s equally educative and engaging,
    and without a doubt, you’ve hit the nail on the head. The issue is something that too
    few folks are speaking intelligently about. I’m very happy
    that I stumbled across this during my search for something regarding this.

    Like

    1. Thank you so much ! It’s a pleasure to have such supportive readers and I hope that you will start your own creation. After all, a blog is a great opportunity to bring an all new sort of stuff but when we have a new opportunity, we also face a new challenge. It’s up to us to decide wether to endorse it or not. I wish you to find your way.

      Like

  5. Magnificent goods from you, man. I have understand your stuff
    previous to and you are just too magnificent. I really like what you’ve acquired here, certainly like what you are saying and the way in which you say it.
    You make it enjoyable and you still care for to keep
    it wise. I can not wait to read far more from you.
    This is really a tremendous website.

    Like

  6. Can I just say what a relief to discover an individual who genuinely knows what they are
    discussing on the net. You definitely understand how
    to bring an issue to light and make it important.
    More people really need to look at this and understand this side of the story.
    It’s surprising you are not more popular given that you surely have the gift.

    Like

    1. WordPress can be used without requiring any coding. You will use pre-defined themes which will bring you a great diversity of solutions : shapes, typos, sizes, colours, position of the shots or other media… It is relatively well documented in the help section but it requires time to understand and assimilate all the notions and how to articulate them in a “form” which fits your demand.

      Like

    1. Thank you very much for your warm words. No I didn’t hire anyone. I simply tried to be as simple as I could to relieve my eyes from all the efforts they have to do on the internet.
      Graphics today play a great role in the commmunication on the internet but they are often too rich to me. So I tried to find the most direct theme with a good lisibility.

      Like

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s