Moonjam en cadeau d’anniversaire


Commentaire sur le concert du groupe Moonjam (Danemark)
à l’Église Danoise de Paris,
le vendredi 10 avril 2015, 20 h 00

Le vendredi 10 avril marquait le soixantième anniversaire de l’Église Danoise de Paris, de confession Luthérienne, située rue Lord Byron, dans le prolongement de la Maison du Danemark sise sur les Champs-Élysées. L’autorité religieuse danoise assumée ici par le pasteur Mme Selma Ravn a fait le choix de la joie et du partage pour célébrer l’anniversaire de cette fondation.

Cette date du 10 avril n’était pourtant pas sans écho historique car la veille, le 9 avril, était aussi le soixante-quinzième anniversaire  de l’invasion du Danemark par les troupes de l’Allemagne nazie sous le nom de code d’Opération Weserübung :

Cette invasion devait se transformer et se traduire par une occupation militaire durant cinq années pleines, le Danemark n’ayant pas été libéré par les troupes de la coalition anglo-américaine, les troupes allemandes sur place ayant seulement été démobilisées à la capitulation et avec la chute du IIIè Reich.

Le jeudi suivant, le 16 avril, marquait aussi le soixante-quinzième anniversaire de la naissance de la Reine Margarethe II, moment important pour la célébration de l’unité nationale au Danemark autour de sa famille royale.

La Reine Margrethe II de Danemark
(source : Johannes Jansson/norden.org [CC BY 2.5 dk (http://creativecommons.org/licenses/by/2.5/dk/deed.en)%5D, via Wikimedia Commons)

Mais je referme là ces références historique car ce 10 avril, pour la communauté danoise réunie à Paris et pour ses amis Français prêts à partager un lien de qualité avec ce royaume nordique, devait être un moment de plaisir, de détente et de bien-être en groupe. Pour remplir cette tâche, Mme Ravn a fait confiance à trois musiciens très expérimentés qui jouent ensemble depuis 30 ans, le trio Moonjam.

C’était donc, pour le public français, comme moi-même, l’occasion de découvrir en vrai ce groupe danois, fondé par les frères Morten et Rasmus Kærså. Dans la salle blanche de l’église luthérienne, l’estrade de l’autel avait été entièrement laissée aux bons soins des musiciens qui ont pu organiser leur matériel et leurs effets à leur guise. Je ne sais si le terme de pop-rock convient pertinemment à leur musique que j’ai trouvée plutôt nourrie et inspirée de jazz. Toujours est-il qu’à trois, claviériste-chanteur, bassiste et saxophoniste, ils ont emporté leur public dans un enthousiasme croissant, laissant au public le loisir finalement de danser sur la musique, jeunes et vieux ensemble, dans un moment de partage festif et décontracté. Vendredi soir danois oblige.

Moonjam à l’Église Danoise de Paris (source : Cyrille Clément)

Pour découvrir le talent musical de ce trio, l’album Raining on Asia en intégralité en vidéo :

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s