La nouvelle culture hongroise monte sur la scène de l’Euro Foot 2016


Commentaire sur la Journée Hongroise de Paris
le samedi 18 juin 2016 devant le Parvis de l’Hôtel de Ville de Paris

Les gens qui aiment le continent européen, sa diversité interne, sans craindre les différences de perception, ont eu une occasion toute symbolique de faire de nouvelles rencontres enrichissantes, dans le domaine de la culture, ce samedi 18 juin, sur la place de l’Hôtel de ville de Paris, rebaptisée jusqu’au 10 juillet Place de l’Europe. Et c’est l’organisation d’un tournoi sportif majeur, l’Euro de foot 2016 en France qui en a donné l’excellente occasion. Car la présence de 24 équipes participantes venues représenter autant de pays, du plus petit en nombre d’habitants (l’Islande) au plus grand par la taille et le nombre d’habitants (la Fédération de Russie) est aussi une excellente opportunité pour organiser en parallèle, dans un lieu central dans la ville, ouvert et prestigieux, une sorte de festival regroupant pendant un mois les pavillons de chacun des pays compétiteurs, gagnant ou non, qualifié pour les matchs à élimination directe ou non. Car c’est bien ce qui doit nous unir, même dans nos différends, même dans nos statuts divers et variés, que nous voulons incompatibles, non pas la compétition qui ne laissera qu’un seul vainqueur, mais la présence partagée qui fera que l’ensemble y aura à gagner.

À ce cadre de pavillons nationaux répartis sur le périmètre rectangulaire de la place s’ajoute, sous un chapiteau en dôme, une petite salle de spectacles de 80 places assises, un kiosque de restauration et un atelier d’artisanat qui, ce samedi 18 juin, accueillaient une Journée Hongroise. Les autorités culturelles de Budapest ont choisi, pour séduire le nombreux public qui se renouvelait petit à petit, trois groupes de danse et deux ensembles musicaux pour assurer le spectacle sous le dôme. Et chacun a répondu présent et donné du sien pour faire profiter d’une bonne tranche de créativité, de jeunesse ou d’expérience, à tous ceux qui s’y sont intéressés.

Si les trois beaux garçons de l’ensemble Fricska nous ont offert des numéros de danse rythmés et acrobatiques, les trois musiciens Miklós Lukács au cymbalum, Kálmán Balogh aussi au cymbalum et Borbély Mihály au saxophone ont revisité la musique de jazz avec une formation musicale on ne peut plus inaccoutumée qui forçait les sonorités orientales du cymbalum à s’occidentaliser jusqu’à venir à la rencontre du saxophone, tout en gardant une identité.

ensemble Fricska
(source : Cyrille Clément)

Miklós Lukács, cymbalum, Kálmán Balogh, cymbalum, Borbély Mihály, saxophone
(source : Cyrille Clément)

Kálmán Balogh, cymbalum,
(source : Cyrille Clément)

L’ensemble Besh o droM a offert une musique festive, joyeuse, rêveuse, voyageuse où le départ est toujours et d’abord intérieur.

Besh o droM
(source : Cyrille Clément)

le duo de chanteurs mixte de Besh o droM
(source : Cyrille Clément)

L’ensemble d’Experidance a su gagner l’enthousiasme du public par le rajeunissement qu’il apporte aux formes de la danse traditionnelle, par l’humour un rien moqueur, la dérision, une technique impeccable, une maîtrise fruit de quinze ans de travail et un ensemble de tableaux qui tournent à une vitesse endiablée.

L’ensemble Experidance
(source : Cyrille Clément)

Les petits n’ont pas été oubliés : un atelier d’artisanat leur a proposé différentes activités créatives sous l’impulsion d’Andrea Kesserű.

Atelier créatif par Andrea Kesserű
(source : Cyrille Clément)

Atelier créatif par Andrea Kesserű
(source : Cyrille Clément)

Ce type de rencontre culturelle, consciencieusement préparée, qui n’implique pas le formalisme particulier d’un festival dédié au folklore, permet à un public plus large, non sélectionné par son attirance déclarée pour le genre, de découvrir la culture de l’autre, des autres, petites nations, vieilles cultures, langues anciennes qui se renouvellent par des formes différentes d’expression et de contexte social.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s